L’Art de la Fromagerie, une entreprise qui a du sens

04/02/2021

L'Art de la Fromagerie

Vu de la rue ou de l’extérieur, de quelque position d’ailleurs et souvent même de l’intérieur de la profession, un fromage est un fromage et finalement tous les fromages se ressemblent. Tout au plus ont-ils une différence de goût et de prix.

Difficile en tant que consommateur, même très gourmand, de remarquer que bon nombre de fromages sont présents sur les étals de la majorité des boutiques fromagères de France et de Navarre, et de fait de s’interroger sur l’agriculture qui permet cette multiplication des pains, pardon, des fromages. Sans entrer dans un détail des pratiques quand bien même cela le mériterait (dans un livre un jour peut-être…), si un même fromage est présent à des dizaines de milliers d’exemplaires – autorisez-nous ce terme dans le cas présent – c’est bien une industrie qui est derrière, une industrie qui cherche des prix bas pour le lait (peu importe sa qualité), une fabrication la plus rentable possible (additifs bienvenus) et au final donner l’illusion d’un fromage de qualité à petit prix à grands renforts de communication et de lobbies.

Encore plus difficile en tant que consommateur de savoir qu’un même camembert est vendu sous la marque X en crèmerie-fromagerie et sous la marque Y en grande distribution…

Quasiment impossible en tant que Femme enceinte de douter du discours sur la nécessaire consommation de fromages pasteurisés pendant la grossesse. Ah bon ? Depuis quand le lait cru peut présenter un risque pour la santé ?… Depuis que les industriels sont passés par là, avec leur recherche d’un prix du lait ultra bas peu importe la qualité, depuis qu’ils transforment des dizaines voire centaines de milliers de litres de lait par jour en mélangeant les laits de multiples producteurs à bas prix Mesdames. Depuis ce jour là effectivement, mieux vaut se méfier des industriels, mais pas du lait cru des agriculteurs aux bonnes pratiques agricoles, ce serait une extension frauduleuse que de raisonner ainsi.

L’Art de la Fromagerie, c’est un défi, c’est du militantisme, c’est de l’engagement et une sacrée part de passion. Nous savons bien que le « système » établi nous aidera guère, ce serait remettre en question le « système » lui-même, mais nous poursuivons grâce à votre adhésion et à votre confiance. Vous êtes là, sans forcément imaginer ce qu’il y a derrière nos boutiques qui finalement ressemblent à d’autres. Mesdames et Messieurs, pour vous garantir la qualité d’une bonne alimentation fromagère, c’est à dire pour veiller au respect de l’environnement (et à votre santé), au bien être animal (et à votre santé), à la qualité du lait (et à votre santé), à la fabrication (et à votre santé), il n’y a aucune autre solution que celle de se rendre sur le terrain, d’observer, d’échanger, de comprendre la manière de travailler de chaque paysan fromager. A L’Art de la Fromagerie, nous commençons par là, pas par le goût comme le voudrait l’ordre établi.

Cet engagement serait totalement inenvisageable avec une seule boutique de quartier, tant notre philosophie est consommatrice d’énergie et de compétences diverses (planification, logistique, juridique…) et de formation (oui, vendre un fromage inconnu dans les livres n’est pas chose instinctive).

Cette entreprise a du sens, elle est celle d’une équipe de 6 co-gérants modernes qui font parfois des erreurs, comme tout être humain, mais tiennent leur cap et continuent de progresser.

Si le projet de cette entreprise résonne en vous, si vous n’êtes pas seulement rêveur(euse) mais bosseur(euse), si l’envie d’apporter votre pierre à l’édifice en apportant vos compétences (webmarketing, hôtellerie-restauration, école de commerce…), avant de demander ce que l’édifice vous apportera, vous êtes les bienvenus chez nous. Il y aura toujours une place pour les courageux avec du bon sens et de la belle énergie !

Rejoignez-nous en envoyant votre lettre de motivation et CV à contact@lartdelafromagerie.com