Camembert de Normandie fermier Bio Lait de foin AOP

09/09/2021

Vache Normande

 

Saviez-vous qu’il n’existait en France, dans le soi-disant pays du Camembert, jusqu’à il y a peu, qu’une seule ferme produisant le Camembert de Normandie tel qu’on l’imagine, c’est à dire Bio et sans ensilage de maïs ?… Elles sont désormais 2…

Prenons le parti de nous en réjouir et de soutenir autant que nous pouvons Jeanine et Denis qui un jour se sont dit « Si on fait du fromage, on le fait à fond et sans compromis, on fait un Camembert de Normandie fermier Bio lait de foin AOP. »

Au passage, parce qu’il faut bien l’écrire et puis on passe à autre chose : arrêtons d’écouter le mensonge romantique entretenu par les industriels et par les politiques agricoles successives. Concentrons-nous sur l’essentiel :  il n’y a en France que 2 fermes qui produisent un vrai bon Camembert de Normandie AOP point à la ligne. Le reste des Camembert de Normandie AOP à tout le moins, est produit avec des vaches Normandes rarement, des Prim’Holstein le plus souvent, qui ne sortent que très peu, et qui sont nourries avec de l’ensilage de maïs lequel est élevé au glyphosate.

Revenons à la beauté de la chose, à la beauté de cette image que l’on pensait vouée à disparaître : des vaches Normandes au pâturage, nourries à l’herbe et au foin, offrant son lait pour produire un Camembert de Normandie fermier Bio AOP lait de foin. Rendons hommage à ces 2 fermes qui sauvegardent un trésor.

Rendons hommage à ce choix, parce qu’il s’agit d’un choix qui ne correspond ni aux standards, ni à l’éducation, ni aux habitudes de pensée couramment rencontrées. Ce sont ces paysans-là que l’on aime à L’Art de la Fromagerie, ceux qui font passer leurs valeurs avant l’argent.

Posons-nous la question : pourquoi ne sont-ils que 2 ?
Parce qu’une vache Normande donne moins de lait à la base qu’une Prim’Holstein.
Parce qu’il n’y a plus que très peu de vaches Normandes en Normandie.
Parce que faire pâturer ses vaches nécessite des terres dédiées et impose un rythme de vie militaire.
Parce qu’une vache nourrie à l’herbe et avec très peu de compléments donne 4’500 litres de lait par an contre 7 à 9’000 litres pour une autre.
Parce que pour conserver un foin de très belle qualité il faut investir 3 à 500’000 euros (parfois plus) dans un séchage en grange.
Parce que bien travailler nécessite une installation pensée, réfléchie, optimisée et coûteuse.
Parce qu’évoluer en Bio est une discipline complexe qui refuse la facilité des traitements chimiques.
Parce qu’il se trouvera toujours un ancien ou un vendeur d’aliments pour vous dire que c’est impossible.
Parce que la fabrication du Camembert de Normandie AOP est complexe et exigeante (5 coups de louche par Camembert, espacés de 40min chacun sans parler de la maîtrise technique préalable).
Parce qu’il faut gérer la logistique pour atteindre les quelques crémier-fromagers qui aimeraient pouvoir le vendre.
Parce qu’une fois que vous avez produit votre Camembert de Normandie fermier Bio lait de foin AOP, il faut expliquer (justifier serait le mot adapté) aux clients pourquoi il est plus cher qu’un Camembert de Normandie AOP industriel ou artisanal comme ils le connaissent depuis 50 ans.
Parce que c’est un sacerdoce.

séchage en grangemoulage Camembert Normandie AOP

A L’Art de la Fromagerie, nous faisons toujours tout ce que nous pouvons pour aider celles et ceux qui ont des valeurs, des valeurs humaines profondes. Ce sont eux qui prennent soin de vous pour de vrai.

Alors foncez, courez, venez découvrir et soutenir le noble travail de cette ferme !
Fermez les yeux, pensez à ces vaches Normandes et régalez-vous avec son Camembert, son beurre, sa crème, ses yaourts et son fudge.
Ces pépites sont chez nous, à L’Art de la Fromagerie.

Commander votre Camembert de Normandie fermier Bio Lait de foin  AOP ou votre Colis Normand Bio lait de foin.

 

camembert de normandie

colis normand